INFORMATION

¿Comment se rendre en Uruguay?

Voie Aérienne

Les principales compagnies aériennes du monde arrivent aux aéroports internationaux du pays, par le biais de vols régionaux depuis Buenos Aires, Porto Alegre, Sâo Paulo, Río de Janeiro, Assomption, Panama, Santiago du Chili et Lima. Des vols internationaux en provenance des Etats-Unis et d’Europe y arrivent également. Les principaux aéroports sont l’Aéroport international de Carrasco (situé à 18 km du centre-ville de Montevideo), l’Aéroport international Laguna del Sauce, situé près de Punta del Este (Maldonado) et l’Aéroport international Laguna de los Patos, situé à Colonia del Sacramento). Le nouvel Aéroport international de Carrasco, qui a été inauguré en 2009, est considéré l’un des plus modernes et attrayants au monde. De là, l’accès à Punta del Este est facile. Il ya des bus directs et des taxis et on peut également acheter un service de transfert ou louer une voiture dans les agences de location de véhicules de l’aéroport.

Voie Fluviale

Un grand nombre de fréquences de bateaux et de ferries unissent Buenos Aires avec les villes de Colonia, Carmelo et Montevideo et offrent le transfert de voitures. De nombreux ports sportifs permettent également l’accès à des bateaux privés. Les compagnies Buquebus et Colonia Express arrivent au port de Colonia et proposent un service  comprenant le transfert en bus à Montevideo ou à Punta del Este. Buquebus unit aussi directement Buenos Aires et Montevideo. La compagnie Cacciola fait le trajet fluvial entre le Tigre et Carmelo et assure l’accès à Buenos Aires ou à Montevideo par bus.

 

Climat, religión, langue

Climat

Le climat de l’Uruguay est tempéré et humide (température moyenne 17 °C), les étés sont chaleureux et les pluies plus ou moins homogènes pendant toute l’année. Du fait de sa latitude, entre 30ºS et 35ºS, les quatre saisons sont nettement distinctes. Néanmoins, il y a une claire différence entre le nord et le sud  du territoire. La zone située dans la partie nord-ouest du pays (départements de Artigas, Salto, Rivera) est considérablement plus chaleureuse, la température moyenne étant de 18-19 °C  et la moyenne des précipitations de 1400 mm annuels (les zones de l’extrême nord ont un comportement typique  « sous-tropical tempéré »). Le sud et l’est (départements de Montevideo, Maldonado, Rocha, Lavalleja), par contre, sont plus frais et présentent une moyenne de près de   16 °C et 1000 mm annuels (ces zones ont des caractéristiques qui ressemblent davantage à celles des régions  « tempérées maritimes »).

Religion

L’Etat uruguayen est laïc et la liberté de culte est complète. La séparation Eglise-Etat fut établie dans la Constitution de 1919. La religion catholique est majoritaire, avec 47,1% d’adeptes, bien qu’une partie de ce pourcentage ne comprend pas des pratiquants réguliers. Les autres religions pratiquées en Uruguay sont la religion protestante, le judaïsme et les syncrétismes  entre le catholicisme et les religions qui ont des locaux pour y pratiquer leurs cultes respectifs.

Langue

La langue parlée en Uruguay, c’est l’espagnol, mais aussi  dans quelques régions frontalières le portuñol (portugais + espagnol) est aussi parlé.

 

Conditions d´entrée

Quels documents sont exigés pour entrer en Uruguay?

Les visiteurs étrangers n’ont pas besoin de démarches spéciales d’immigration. Ils doivent être munis de leur passeport en cours de validité.  Les citoyens des pays voisins peuvent entrer avec leur carte d’identité. Les mineurs voyageant seuls seront contrôlés pour vérifier la conformité avec les normes d’émigration de leur pays d’origine, qu’en général se remettent à une autorisation de sortie du territoire signée par les parents.  En tout cas, il est recommandé consulter les représentations diplomatiques.

Quels sont les vaccins nécessaires pour entrer en Uruguay?

Les conditions sanitaires sont très bonnes. Comme il n’y a pas d’épidémies,  aucun vaccin n’est nécessaire ni requis pour entrer au pays.

Quelles sont les démarches nécessaires pour entrer avec un animal domestique?

Des pays du MERCOSUR, ou d’autres pays américains ou européens : il faudra un certificat sanitaire expédié par le Ministère de l’élevage et de l’agriculture du pays d’origine, faisant constat de l’état sanitaire du chien ou du chat, ainsi que le vaccin antirabique. Le Bureau de Contrôle zoosanitaire, qui dépend du Ministère de l’élevage, de l’agriculture et de la pêche  donnera l’autorisation pour entrer au territoire uruguayen.

D’autres pays : il faudra gérer préalablement en Uruguay, une autorisation d’entrée qui déterminera les conditions sanitaires à respecter par le pays d’origine. Pour connaître les exigences actuelles en matière de  transport d’animaux sur les vols régionaux et internationaux, veuillez contacter le Ministère de l’élevage, l’agriculture et la pêche.

Bureau central: (005982) 410.41.55 / Bureau aéroport: (005982) 604.03.20 / Site Web